Souvenirs et nostalgie d'automne.

Mon père, il avait l'automobile...

 

 

Tombola de la brocante

 

A la fin d’une longue nuit d’hiver, on entendit la sombre colonne militaire des Allemands remonter nerveusement vers le nord. Cachés au fond de leur lit et les volets clos, les villageois retinrent leur respiration jusqu’à disparition du moindre tremblement.
Au printemps suivant, ce furent d’autres camions et d’autres soldats, ceux-là parlaient une drôle de langue et certains étaient noirs comme de l’ébène. Souriants et volubiles, ils distribuaient oranges et chewing-gums aux enfants du village… à ce moment précis, le maire fut convaincu que la guerre était finie.
Nous, on s’en doutait car depuis une semaine, le portrait de Pétain avait été remplacé par celui du général De Gaulle et les résistants, vrais ou de comédie, paradaient sur la place.
Mon père, ce matin-là, débordait d’enthousiasme, il me lança.
—Tu m’accompagnes, on monte à la vigne.
Arrivés sur place, il tira le verrou de la porte en planches et se dirigea vers le fond de la grange qui était encombré par un tas de paille. Il en dégagea une dizaine de bottes qui laissèrent apparaître un véhicule fluet, perché sur des cales de bois.
Après avoir remis les roues, la batterie et de l’essence dans le réservoir, il s’installa au volant et tira de longues minutes sur le démarreur. Alors que l’atmosphère paraissait dangereusement empuantie par l’essence, on entendit un formidable « Paf ». Mon père baissa la glace poussiéreuse et déclara :
—Elle a toussé !
Quelques temps plus tard, le vénérable équipage, s’extrayait de la paille en laissant traîner derrière lui une fine fumée bleue.
—Demain, nous irons à « Bigaroque », visiter les grands-parents.

L’année suivante, mon cher papa, succombant à ses blessures de guerre rejoignit la petite tombe familiale laissant son fils, fier de son héros… mon père, contrairement à ceux du village, il avait l’automobile!

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.